L’effet rideau des endoprothèses veineuses

Les endoprothèses veineuses ont de nombreux effets néfastes sur les veines endoprothésées dans les syndromes de compression vasculaire abdominale.

L’effet rideau n’est que l’un d’entre eux, mais le plus pertinent. La vidéo montre l’augmentation de l’effet rideau qui, en soi, entraîne une diminution ou une quasi-absence de la fonction de l’endoprothèse, même dans les endoprothèses apparemment ouvertes.

Les mouvements du corps ou la respiration provoquent une irritation constante de la veine de l’endoprothèse par le frottement et parfois la pénétration des mailles de l’endoprothèse veineuse. L’endoprothèse coupe comme un ciseau creux dans la paroi de la veine, produisant souvent une douleur insupportable au site de la pénétration.

La tomodensitométrie et l’IRM ne peuvent pas détecter de tels mécanismes, puisqu’il s’agit de procédures d’imagerie statiques et non fonctionnelles.

Seule une échographie méticuleuse, dynamique et fonctionnelle avec quantification du débit sanguin peut détecter la raison même de la douleur chez les patients portant de telles endoprothèses.