Syndrome de congestion pelvienne

Le syndrome de congestion pelvienne est souvent une conséquence du phénomène de la pince mésentérique et de la constellation de May-Thurner.

Symptômes fréquents :

Douleur pelvienne (souvent gauche)

Règles douloureuses

Douleur génitale

Douleur à la défécation

Besoin pressant d’uriner et douleur mictionnelle

Dilatation sanguine au niveau génital (en particulier chez les femmes ayant eu plusieurs grossesses)

Varice au niveau inguinal et au niveau des organes génitaux externes

La dilatation chronique des veines, qui serpentent et forment des varices, entraîne des douleurs provenant à la fois des parois veineuses et des organes cibles. De manière générale, les femmes se plaignent de douleurs dans le bas ventre à gauche (au niveau de l’ovaire gauche) et les hommes du testicule gauche.

Varice de la veine ovarienne gauche, qui dérive le sang de la veine rénale dans le bassin.

Croquis montrant la dérivation classique lors d’un syndrome de la pince mésentérique. Le sang bloqué passe via les collatérales dans le bassin. (image angio-IRM)

Légende : linke Nierenvene = veine rénale gauche ;

Linke Eierstocksvene = veine ovarienne links ;

Untere Hohlvene = veine cave inférieure ;

texte du bas = veine utérine, de la vessie, du vagin, de la prostate (chez l’homme) et de l’urètre.

Abdomen, région epigastrique, vue de dessous (coupe transversale)

En échographie et angio-IRM, on peut observer l’obstacle et la dilatation de la veine rénale gauche,

ainsi que la circulation du sang jusqu’aux veines de la colonne vertébrale via le tronc réno-rachidien

Présentation d’une veine collatérale gauche le long de la colonne vertébrale (Angio-IRM)

Les conséquences de cette dérivation sanguine dans l’ovaire (le testicule) gauche sont une douleur dans le bas ventre (ou le testicule gauche). Le sang dérivé via la veine lombaire ascendante dans les veines ovariennes doit maintenant atteindre la veine cave inférieure. Pour y arriver, le chemin principal passe par les veines profondes du bassin, qui se jettent dans la veine iliaque commune gauche (principale veine du bassin), qui elle même circule en avant du promontoire et se jette dans la veine cave inférieure. Le promontoire correspond à l’articulation entre la 5e vertèbre lombaire et le sacrum. Il forme une protubérance vers l’avant, qui peut être très accentué, surtout chez la femme. Le sang drainé dans la partie gauche du bassin et la jambe gauche doit donc passer cette protubérance. La veine iliaque commune gauche est cependant fréquemment comprimée entre la paroi osseuse et l’artère iliaque commune droite. Cette situation porte le nom de 2 médecins suisses qui l’ont décrit pour la première fois : la constellation de May et Thurner.